CIAP Immobilier > Rachat de crédits > 5 idées fausses à propos du rachat de crédit

5 idées fausses à propos du rachat de crédit

Parce que ses possibilités sont globalement méconnues, le rachat de crédit est souvent l'objet de préjugés. Voici les fausses idées reçues les plus répandues à propos du regroupement de prêts.

1. Le rachat de crédit est réservé aux personnes surendettées

Le rachat de crédit n'est en aucun cas réservé aux personnes fichées à la Banque de France ou en situation de surendettement. L'opération est accessible à tout particulier qui souhaite simplifier la gestion de ses emprunts ou moduler ses mensualités.

2. Faire racheter ses crédits implique de changer de banque

Le rachat de crédit consiste simplement à regrouper ses emprunts en un prêt unique. L'organisme va alors racheter les crédits auprès du ou des créanciers sans que cela implique un changement de banque. Ainsi, vous pourrez tout à fait conserver votre banque actuelle. Aucune domiciliation des revenus ne peut être exigée, le prélèvement de votre nouveau crédit s'effectuant sur votre compte courant.

3. Le rachat de crédit coûte cher

Frais de remboursement anticipé, intérêts, frais de dossier … Le rachat de crédit a bien évidemment un coût. Reste à évaluer si le coût global du rachat de crédit est supérieur à la somme des coûts de vos différents emprunts. Et cela dépend de nombreux critères : type et nombre de crédits en cours, capital restant dû, allongement ou réduction de la durée de remboursement, écart de taux … Bien souvent, l'objectif d'un rachat de crédit est de réaliser des économies par rapport aux frais engendrés. Pour étudier la faisabilité de l'opération, un courtier en rachat de crédit établit pour vous différentes simulations, en fonction de votre profil et de vos besoins. Attention ! L'intervention de certains courtiers en rachat de crédit frais implique des frais. Chez CIAP, nos services sont entièrement gratuits.

4. Le rachat de crédit concerne certains types de prêts

Toutes les créances peuvent faire l'objet d'un regroupement, quelle que soit leur nature : crédit immobilier ou prêt à la consommation mais aussi factures impayées, arriérés d'impôts, dettes auprès d'un proche, loyers en retard … Le rachat de crédit permet d'envisager un nouvel équilibre budgétaire en fonction du type de créance, des mensualités et des taux d'intérêt.

5. Le rachat de crédit est toujours établi sur un taux variable

Comme tous types de prêts, le regroupement de crédits peut être établi sur un taux fixe ou sur un taux variable. Le type de taux s'envisage en fonction de la politique de la banque et de la situation de l'emprunteur.

Vous avez un projet de rachat de crédit ? Contactez CIAP Immobilier !
Contactez-nous