CIAP Immobilier > Rachat de crédits > Emprunt immobilier : la renégociation de taux, l'alternative au rachat

Emprunt immobilier : la renégociation de taux, l'alternative au rachat

Dans un contexte où les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont bas, le rachat de crédit a le vent en poupe. Mais quand cette option n'est pas envisageable, renégocier le taux d'intérêt de son emprunt avec la banque peut s'avérer efficace.

Critères de réussite du rachat de crédit

Faire racheter son crédit immobilier par une autre banque permet généralement de bénéficier d'un taux avantageux. Encore faut-il que l'opération soit possible et rentable. Pour être réussie, l'opération doit réunir plusieurs conditions.

Parmi celles-ci :
  • le capital restant du s'élève à 100.000€ minimum
  • l'écart entre l'ancien taux et le taux actuel est d'au moins 1%
  • la durée résiduelle est de 10 ans minimum

Négocier avec votre banquier, la solution alternative

Si vous ne remplissez pas l'une ou l'autre des conditions évoquées ci-dessus, inutile de se tourner vers le rachat de crédit.

Pour faire diminuer le montant des intérêts, il est parfois possible d'envisager une renégociation du taux d'intérêt avec votre banque. Simple et rapide à mettre en œuvre, cette opération consiste, pour les clients fidèles et offrant de bonnes garanties, à signer un avenant à votre contrat de prêt.

Rachat de crédit et renégociation : les avantages en fonction de votre situation

Qu'il s'agisse de rachat de crédit ou de renégociation, l'idéal est de réduire la durée de remboursement voire d'augmenter le montant des mensualités, sur base d'un taux moins élevé que le taux auquel le prêt a été souscrit. Tout cela est bien sûr fonction de la situation financière de l'emprunteur. Si des difficultés apparaissent, la baisse des taux peut permettre de réduire le montant des mensualités pour gagner en pouvoir d'achat.
Contactez-nous