Simulation de crédits
CIAP Immobilier > Prêt immobilier > Investissement locatif > Les sites de rachat de crédit dans le viseur de la DGCCRF

Les sites de rachat de crédit dans le viseur de la DGCCRF

Négligences, manque de connaissance des réglementations en vigueur ou pratiques commerciales douteuses ... Les sites Internet spécialisés dans le rachat de crédit sont pointés du doigt par un récent rapport de la DGCCRF.

Selon la récente enquête menée par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), près de la moitié (49,8%) des sociétés en rachat de crédit se trouvent, de manière intentionnelle ou pas, en infraction.

Dans le cadre de cette enquête, le Centre de Surveillance du Commerce Electronique (CSCE) a contrôlé 249 prestataires (portails internet spécialisés, sociétés de crédit, intermédiaires en opérations de banque) pour déboucher sur 120 avertissements, 1 injonction et 3 procès-verbaux.

Le rapport précise que, dans la plupart des cas, les infractions concernent une mauvaise connaissance en matière d'information réglementaire, des négligences qui peuvent être préjudiciables pour le public concerné mais sans volonté de tromperie avérée. Les avertissements de la DGCCRF permettent ainsi d'inciter les éditeurs de sites à « mettre en place les actions correctives nécessaires ».

Néanmoins, l'enquête a révélé quelques cas de tromperie bien rôdée. Parmi celles-ci, on peut citer le cas d'usurpation d'identité d'une association caritative pour récolter les données confidentielles de clients potentiels ou la prétendue gratuité d'un guide sur le surendettement, alors que sa mise à disposition nécessite la souscription d'un abonnement payant.

Face à ces résultats édifiants, la DGCCRF promet de rester vigilante ...

 

Si vous envisagez un rachat de crédit, contactez un partenaire de confiance !

Contactez-nous