Simulation de crédits
CIAP Immobilier > Prêt immobilier > Investissement locatif > Quand le taux de l'assurance emprunteur gagne du terrain ...

Quand le taux de l'assurance emprunteur gagne du terrain ...

Avec les taux de crédits immobiliers qui n'en finissent plus de baisser, le taux de l'assurance emprunteur gagne du terrain. Le moment pour vous de vous pencher sur votre contrat d'assurance décès-invalidité ?

L'assurance de prêt est une obligation lors de la souscription d'un emprunt immobilier. Mais avec la baisse constante des taux des crédits ces derniers mois, le taux d'assurance de prêt prend de l'importance. Parce que le coût de l'assurance de prêt représente une part de moins en moins négligeable du coût total du crédit, il est vivement recommandé à tout emprunteur de se pencher sur son contrat d'assurance.

Votre établissement bancaire doit vous préciser le coût réel de l'assurance de prêt au travers du TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance) ou du TAEAG (Taux Annuel Effectif d’Assurance Global). Cette obligation doit vous permettre une comparaison claire des tarifs.

La première étape pour renégocier son assurance de prêt consiste à aller voir votre banquier. Plus la durée d'emprunt est courte, plus votre banque sera prête à consentir un effort sur le taux de l'assurance décès-invalidité.

Si vous n'obtenez pas gain de cause, sachez que la loi Hamon, qui permet de faciliter la renégociation de l'assurance emprunteur, autorise à changer d’assureur dans l’année suivant la souscription du prêt, pour peu que la nouvelle offre présente des garanties au moins équivalentes à l'ancienne.

Solliciter un courtier spécialisé, capable de comparer les offres d'assurance emprunteur, facilite les conditions de renégociation.

Contactez-nous