Simulation de crédits
CIAP Immobilier > Prêt immobilier > Investissement locatif > Votre crédit immobilier en 10 étapes

Votre crédit immobilier en 10 étapes

Votre projet immobilier dans le Var se dessine ; il ne vous reste qu'à aborder la question du financement ... Découvrez le crédit immobilier en 10 étapes avec CIAP !

 

  • La signature du compromis de vente


C’est l’acte par lequel le vendeur s'engage à vous vendre un bien immobilier et vous, à l'acheter, et qui précise les conditions de la vente du bien (notamment prix et délais). Il est généralement assorti du versement d'un acompte représentant 10% du prix de vente du bien. Un compromis de vente peut se signer par l'intermédiaire d'une agence immobilière, ou chez le notaire si vous effectuez une transaction de particulier à particulier. Après signature, vous disposez d'un délai de rétractation de 7 jours.

  • La recherche de votre crédit


Vous disposez de 45 jours pour trouver votre financement. Les propositions commerciales sont des annonces de taux et conditions de crédit faites par des établissements bancaires. Il est recommandé d’en obtenir plusieurs afin de pouvoir les comparer en toute liberté. Vous pouvez démarcher plusieurs banques en agence en prenant des rendez-vous ou avoir recours aux services d’un courtier, lequel interrogera les banques pour votre dossier et négociera un taux et des conditions d’emprunt bien souvent plus favorables que celles que vous auriez pu obtenir en tant que particulier. Restez vigilant sur le choix du courtier que vous sollicitez car, si chez CIAP nos services sont gratuits, ce n'est pas le cas de tous les courtiers qui prennent souvent des honoraires pour une même prestation.

  • Le montage du dossier


Une fois que vous avez choisi la proposition de crédit immobilier répondant le mieux à votre projet, il vous faut monter votre dossier, à savoir fournir à la banque ou à votre courtier, les éléments indispensables relatifs à votre projet immobilier (revenus, capacité d’épargne, stabilité professionnelle…).

 

  • L'accord de principe de la banque


La banque s’accorde un délai plus ou moins long pour l’acceptation, ou non, de votre crédit. Cet accord de principe est indispensable dans la poursuite de votre projet. Si vous sollicitez les services d’un courtier, il vous est possible d’obtenir plusieurs accords de la part des banques pour ne finalement choisir que la proposition qui vous conviendra le mieux.

 

  • L’ouverture d’un compte auprès de la banque sélectionnée


Fréquemment, la banque prêteuse vous demandera, avant toute offre de prêt définitive, d’ouvrir un compte chez elle et d’y transférer tout ou partie de vos revenus. Les banques sont prêtes à vous faire bénéficier d’un crédit plus avantageux (taux plus bas par exemple) si elle peut en contrepartie vous compter parmi ses nouveaux clients. CIAP présente au mieux votre dossier à ses banques partenaires en crédit immobilier afin de vous obtenir les meilleures propositions.

 

  • L’offre de prêt officielle


Il s’agit d’un document que doit obligatoirement vous adresser la banque et qui précise toutes les caractéristiques de votre crédit. La rédaction de l'offre de prêt est strictement réglementée. De nombreux éléments doivent y figurer : la nature du prêt, son montant, la durée d'emprunt, le coût total du crédit ainsi que la nature et le coût des frais annexes (garanties, assurances …).

 

  • Le délai de réflexion


Il s’agit du délai minimum – 10 jours - dont vous disposez pour accepter ou refuser une offre de crédit après réception de celle-ci. Ce délai est obligatoire et ne peut être réduit.

 

  • L'acceptation de l'offre de prêt


Au terme des 10 jours de réflexion légale, vous pouvez renvoyer l’offre de crédit, signée, à la banque et ce, avant la date d’expiration de validité de l’offre, fixée par la banque. Une fois ces offres de prêts retournées, vous vous engagez définitivement à souscrire votre emprunt auprès de la Banque choisie. De même, la Banque ne peut plus revenir sur l’acceptation de votre crédit immobilier ni sur les conditions consenties.

 

  • L'acte de vente


C’est l'acte officiel constaté et enregistré par un notaire par lequel l'acheteur devient définitivement propriétaire d'un bien. Il confirme le compromis de vente et doit être authentique (rédigé par un notaire et signé en sa présence). Le notaire remet au nouveau propriétaire un titre de propriété quelques jours après l’acte authentique (ou acte de vente).

 

  • Le remboursement du prêt


Un mois après la signature de l’acte de vente, vous rembourserez votre 1ère mensualité. Celle-ci est constituée en partie de remboursement de capital et en partie d'intérêts et de frais financiers.


Pour une simulation de crédit CLIQUEZ ICI !

 

 

 

Contactez-nous