Simulation de crédits
CIAP Immobilier > Prêt immobilier > Investissement locatif > La baisse des taux des crédits immobiliers se poursuit

La baisse des taux des crédits immobiliers se poursuit

La baisse des taux se poursuit en mai avec un taux moyen établi à 1,77%, selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA. Cette situation est-elle durable du point de vue des banques ? Explications.

 

En mai, les crédits immobiliers se sont établis à 1,77% en moyenne (toutes durées confondues et hors assurances) selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA, contre 1,81% au mois d'avril. "La baisse des taux se poursuit donc, mais moins rapidement qu’auparavant" après avoir connu "une accélération sensible en mars et en avril". Les deux derniers mois, les établissements bancaires avait rivalisé à coups de conditions avantageurses, se préparant ainsi à une période traditionnellement active sur le marché du logement.

 

Quoi qu'il en soit, la baisse des taux est toujours bel et bien là. Ce contexte pousse les acquéreurs à concrétiser leur projet immobilier et incite les détenteurs d'un crédit à renégocier leur taux.

 

Mais arrêtons-nous un instant et posons-nous la question : les crédits à taux bas constituent-ils une situation durable pour les banques ?

 

A mesure que les banques prêtent à des taux toujours plus bas, les intérêts qu'elles perçoivent sur les crédits accordés diminuent. Tant que les conditions de refinancement des banques restent attractives, ce n'est pas un problème en soi. Ca pourrait le devenir si l'environnement des taux se durcit.

Aussi, les banques mettent en place différents dispositifs pour se protéger. Parmi ceux-ci : indemnités de remboursement anticipé, réduction des crédits à taux variable voire interdiction de transfert d'un crédit pour une nouvelle acquisition.

 

 

 

 

Contactez-nous